Bien tenir votre appareil photo

Bien tenir votre appareil photo

C’est peut-être un sujet qui semble basique et facile à passer sous silence, mais avez-vous déjà pensé à bien tenir votre appareil photo ?

Cela peut sembler évident, mais de nombreux nouveaux photographes ne tiennent pas correctement leur appareil photo, ce qui provoque un flou de bougé et des images floues. Les trépieds sont bien sûr le meilleur moyen d’éviter le bougé de l’appareil photo, mais comme vous n’utiliserez pas de trépied à moins de photographier dans des situations de faible luminosité, il est important de tenir correctement votre appareil photo pour éviter tout mouvement inutile.
Bien sûr, les reflex numériques ont été conçus pour vous offrir une ergonomie et une adhérence de mieux en mieux, mais lorsque vous commencez à prendre des photos avec des vitesses d’obturation lentes ou des téléobjectifs sans compensation de vibration, avoir la bonne technique peut faire la différence entre une photo qui a l’air nette et une photo qui a des flous de mouvement tremblants.
Même si vous finirez par trouver votre propre façon de tenir l’appareil photo, vous devriez toujours le tenir à deux mains. Saisissez le côté droit de l’appareil photo avec votre main droite et placez votre main gauche sous l’objectif pour supporter le poids de l’appareil photo.
Plus vous gardez l’appareil photo près de votre corps, plus vous pourrez le tenir immobile. Si vous avez besoin de plus de stabilité, vous pouvez vous appuyer contre un mur ou vous accroupir sur vos genoux, mais s’il n’y a rien sur quoi vous appuyer, adopter une position plus large peut également aider.

Voici 5 astuces plus spécifiques pour tenir votre appareil photo
Certaines de ces techniques peuvent sembler étranges, mais pensez-y le plus souvent. Cela ne semble pas toujours évident mais les résultats parleront d’eux-mêmes.

Astuce 1. Rentrez les bras en position debout

L’une des erreurs les plus courantes dans la tenue d’un appareil photo est d’avoir les coudes sur le côté, ce qui permet à votre bras de se balancer plus facilement. Cela oblige également votre main gauche à tenir l’objectif sur le côté, ce qui offre moins de soutien à l’appareil photo, en particulier lorsque vous avez des objectifs plus grands et plus longs.

Rentrez votre coude contre votre corps afin que vos bras soient ancrés au centre de gravité de votre torse. Cela aide à empêcher vos bras de se balancer et vous permet également de déplacer votre main gauche sous l’objectif pour lui donner plus de soutien. Cela semble étrange au début de le tenir comme ça, mais vous pourrez prendre des photos à des vitesses d’obturation beaucoup plus lentes sans remarquer le bougé de l’appareil photo. En ce qui concerne votre posture, assurez-vous de vous tenir droit sans vous pencher en avant ou en arrière, les jambes écartées dans une position confortable mais stable. Tout cela s’applique lorsque vous photographiez en mode portrait.

 

Astuce 2. Préparez-vous contre un objet stable

Si vous utilisez un obturateur très lent et que l’image tremble toujours, essayez de trouver un mur (ou quelque chose d’autre qui soit stable) pour soutenir et stabiliser le haut de votre corps

Astuce 3. Placez votre appareil photo sur votre bras

Si vous ne trouvez pas de mur, c’est une autre technique debout qui peut vous donner cette stabilité supplémentaire. Ce que vous faites, c’est d’amener votre bras gauche autour du bras droit et de tenir fermement votre épaule droite. Cela restreint le mouvement dans votre main droite. Ensuite, en plaçant votre caméra sur la partie supérieure de votre bras gauche, vous disposez désormais d’une base plus stable. Chronométrez également votre respiration en retenant votre souffle tout en prenant votre photo.

Bien sûr, l’inconvénient de cette technique est que vous ne pouvez pas zoomer ou faire la mise au point avec l’objectif, alors assurez-vous de le configurer en premier ou d’utiliser les points de mise au point de votre appareil photo.

 

Astuce 4. Placez vos pieds à plat

Si vous devez vous accroupir pour avoir une perspective basse, il existe une grande différence de stabilité entre les deux façons populaires de vous accroupir. Le premier, où vous êtes sur la plante des pieds, est intrinsèquement instable et transférera le mouvement à votre appareil photo. Posez vos pieds de manière à être accroupi les pieds à plat, puis rentrez les coudes sur ou entre vos genoux.

 

Astuce 5. Asseyez-vous avec vos coudes sur vos genoux

S’asseoir est généralement le meilleur choix lorsque vous devez photographier à partir d’une perspective basse. Mais même en position assise, il existe encore des méthodes que nous pouvons utiliser pour améliorer la stabilité. Si vous êtes simplement assis avec les jambes écartées ou les jambes croisées, votre torse et vos bras sont essentiellement encore autonomes avec un soutien minimal.

En position assise, placez vos pieds sur le sol avec vos genoux appuyés. Placez chaque coude de chaque côté du genou en utilisant vos genoux comme une attelle. Si vous y réfléchissez, vous agissez essentiellement comme un trépied humain. Quand Post Production Pye fait ce mouvement, j’aime l’appeler le Pye-Pod =)

 

Si vous avez d’autres astuces pour prendre des photos avec des vitesses d’obturation lentes ou des téléobjectifs longs sans trépied ou monopode pratique, envoyez moi un email à eprebin@icloud.com

 

 

Portrait bébé : Les conseils de Mary Paquet

PORTRAIT BÉBÉ : COMMENT LES RÉUSSIR  ?

Si vous n’avez pas d’enfants, vous vous demandez pourquoi vos amis déjà mamans ou papa ne cessent de vous montrer les portraits  de leurs bébés dès qu’ils en ont l’occasion. Pourquoi sont ils si obsédés de prendre des photos de bébé ?
la réponse est simple : Le portrait de bébé est un loisir très fascinant et agréable !

Les parents se sont emparés de la formation à la photographie du portrait de bébé. En fait, si vous êtes un nouveau parent, je parie que vous avez un appareil photo caché dans votre sac en permanence. Capturer les témoignages des «premières fois» inattendues ou tout simplement, capturer le bon moment qui se présente sur le vif, sont les joies ultimes des parents.

La technique américaine du « newborn posing » pour le portrait bébé

Cependant, c’est aussi un véritable défi de vouloir prendre les photos de bébé : En effet les bébés ne peuvent pas poser !
Le bébé est encore trop inconscient de son environnement et il est totalement imprévisible. Donc, il serait utile de pouvoir moins attendre de leurs capacités à prendre la pose. Nous savons que les bébés peuvent à peine tenir leurs têtes ou conserver une position particulière de 0-3 mois, voilà pourquoi vous aurez besoin de les porter pour poser ce que nous confirme Mary Paquet grande spécialiste de la photographie de bébé et spécialiste du “newborn posing” :

Le « Newborn Posing » est une technique de photographie spécifique d’origine américaine, mettant en scène un nourrisson pour des clichés uniques. L’apprentissage de cette technique, vous permet l’enchaînement des poses avec un minimum de manipulation pour votre bébé. Toutes les poses seront faites sans danger et seront adaptées afin que cela se fasse le plus facilement et le plus naturellement possible. Si une pose n’est pas possible, pour le bien-être du bébé, la photographe s’adaptera. http://www.marypaquetphotographe.com/

 

mary paquet photographe
Mary Paquet Photographe Pro

 

Expérimentez sur comment le bébé pourrait être tenu, mais assurez-vous que la mise au point de la photo sera sur le bébé et pas sur quelqu’un d’autre. Vous devez trouver un moyen de capturer seulement la silhouette du bébé alors qu’il est porté par une autre personne. Les positions que vous pouvez prendre quand vous prenez des photos de bébés âgés de 3-6 mois sont toujours limitées . La bonne nouvelle est que les bébés de cet âge peuvent tenir leur tête bien droite, de sorte qu’il sera beaucoup plus facile de voir leur visage sur la photo. Costumes et accessoires qui sont adaptés à ces âges peuvent également être utilisés pour animer les photos.

Quand peut-on commencer à  photographier idéalement son bébé ?

Les bébés commencent à s’asseoir autour de 6-9 mois et cela vous permet de capturer les poses très drôles que font les bébés. Vu que les bébés commencent à devenir très actifs, c’est le moment où vous avez besoin de maîtriser la fonction de la vitesse d’obturation de votre appareil photo. Et à partir de 10 mois, certains bébés peuvent être en mesure de comprendre qu’on prend une photo d’eux et peuvent même tenir leurs poses un peu plus longtemps. Les photos sur le vif est très adaptées à ces âges.

10 CONSEILS POUR REUSSIR SON PORTRAIT BÉBÉ COMME UN PROFESSIONNEL

  1. Assurez-vous que votre appareil photo à une carte vierge formatée et d’au moins 32 Go. Il faut vous assurez que vos batteries
    sont complètement en permanence.
  2. Si vous utilisez un appareil photo numérique, il est préférable d’avoir des batteries de remplacement sous la main.
  3. Familiarisez-vous avec l’utilisation de la vitesse d’obturation et du flash.
  4. Ne pas avoir peur de prendre des photos de vos bébés très rapprochées.
  5. Essayez de shooter à bonne  distance pour capturer le contexte de la scène.
  6. Si vous comptez faire poser vos bébés, posez-les de façon très stable.
  7. Vos bébés ne doivent pas être habillés de leurs plus beaux habits tout le temps, assurez-vous juste qu’ils soient propres, sauf si vous avez l’intention de prendre des photos d’eux en train de s’étaler du chocolat sur le visage, ce qui est très mignon aussi.
  8. Essayez de shooter en niveaux de gris. Les photos noir et blanc ont un rendu chic, élégant et professionnel, donc si vous avez l’intention d’encadrer les photos, vous ne vous tromperez jamais avec ce choix. Bien sur cette étape peut se réaliser en post production avec Lightroom (découvrir les 22 bonnes raisons de l’utiliser) par exemple.
  9. Rappelez-vous que les bébés peuvent facilement se laisser distraire, si vous avez surpris votre bébé en train de faire quelque chose de très mignon, soyez rapide pour déclencher avec l’appareil ou vous pourriez rater le moment
  10. Faites participer les autres. Demandez à vos proches ou parents de faire des sons marquants pour faire sourire le bébé, ou tout simplement lui parler pour obtenir un contact visuel.

 

Pour un portrait bébé Il n’y a rien de tel que de capturer de cet âge tendre  grâce à une photographie. Ils grandissent si vite, donc vous voudrez vraiment conserver tous ces moments précieux sur pellicule. Vous apprendrez des techniques de photographie de bébé plus simples en avançant, et vous serez fier chaque fois que vous obtiendrez un petit sourire mignon enregistré pour l’éternité.

 

Venez découvrir la  formation pour les débutants à Lille & Hauts de France 

 

Eclairage photos produits pour le web

VOICI LE PREMIER CONSEIL POUR VOUS AMÉLIORER EN PRISES DE VUES DIT DE PACKSHOT

Quel éclairage pour débuter en photos d’objets  ?
La photographie est rien sans la lumière. Tout naturellement  vous aurez envie de vous assurer que vous faites un excellent travail en éclairant correctement vos produits. Si vous êtes débutant en photographie, je pense qu’il est préférable de commencer en utilisant la lumière naturelle comme éclairage. Cette dernière est douce, toujours disponible prévisible et facile à travailler. Un gros avantage est qu’il n’est pas nécessaire de disposer d’un flashmètre puisque l’œil a une vision directe du rendu final. Pour se faire je vous invite à découvrir dans le manuel de votre reflex la fonction « Liveview ». Ensuite choisissez la plus grande fenêtre orientée vers le nord, mettez une table à côté de celle ci et jouez avec de façon que la lumière « frappe » votre produit. Regardez le résultat et recommencez encore en modifiant la positon de votre objet et en variant les angles de prises de vues.
Un autre avantage qui pourra intéresser  tous ceux qui sont amenés à faire des vidéos  pendant leur séance de shooting. Facile à comprendre : un flash ne vous permet pas d’éclairer une scène destinée à de la vidéo.
Avec l’ascension des appareils photos qui offrent des modes vidéos avancés, l’éclairage continu avec des lumières d’appoint cette fois ci commence à conquérir le cœur de plus en plus d’artistes désireux d’explorer d’autres moyens créatifs.